[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] []
[Plan du site]
[Mentions légales]
[Accueil]
[Contact]
[]
[Actualités_Aix 2016_ Calissoun]
[]
[Actualités_Maillane2016_ ND de Grace]
[]
[Actualités_Aigues-Mortes2016_ St Louis]
[Actualités_Aigues-Mortes2016_ St Louis]
[Actualités_Aureille 2016_saint Roch]
[Actualités_Aureille 2016_saint Roch]
[Actualités_Vitrolles 2016_Notre Dame de Vie]
[Actualités_Vitrolles 2016_Notre Dame de Vie]
[]
[]
[Actualités_Les Saintes Maries2016_Festo Vierginenco]
[Actualités_Tarascon2016_Sainte-Marthe]
[Actualités_Tarascon2016_Sainte-Marthe]
[Actualités_Simiane2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Simiane2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Chateaurenard2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Chateaurenard2016_la Saint-Eloi]
[]
[]
[]
[]
[Accueil]
[]
[]
[]
[Aix Arles-Provence2013-14]
[Actualites]
[Reportages_villes de France]
[Pelerinages_13_Carreto-lesvilles]
[Pelerinages_13_Carreto-lesdates]
[Pelerinages_13_Villes]
[Pelerinages_13_Dates]
[Pelerinages_13_Saints]
[Aix Arles-Provence2013-14]
[AIX_Notre-Dame de la Seds]
[Les Saintes Maries]
[Marseille_ND de la Garde]
[Marseille_Sacre-Coeur]
[Apt_Sainte Anne]
[Cotignac_sanctuaire marial]
[Faucon_Saint Jean de Matha]
[Le Beaucet_Saint Gens]
[Le Laus_sanctuaire marial]
[St Maximin-la Ste Baume]
[La Salette_sanctuaire marial]
[Ile-Bouchard_Notre-Dame]
[Lourdes_Notre-Dame]
[St Laurent_Louis-Marie de Montfort]
[Service des Pèlerinages]
[Liens]
[Contact]

4 - Les images en PDF

l'Abbaye Saint-Pierre-des-Canons

www.dominicaines-aurons.org

Les autres sites du webmaster :


l'Unité Pastorale Roquepertuse

www.roqpertuse.org

Facebook

Linkedin

Tweeter

Google +

Partagez cette page sur vos réseaux

nom*


Email*

ARRIVEE A L'HOTELLERIE / Les Provençaux costumés sont arrivés très tôt pour accueillir les pèlerins devant l'Hôtellerie ; certains visitent la boutique où l'on trouve par exemple "Miracles de sainte Marie-Madeleine" écrit par Jean Gobi l'Ancien au XVIe siècle...

AVANT LA MESSE / Les pèlerins prennent place, de nombreuses chaises doivent être ajoutées à cause de l'affluence ; les musiciens préparent leurs tambourins ; une équipe de scouts a érigé une "Porte de la Foi" à travers laquelle passeront tous les pèlerins à l'issue de la cérémonie, avant le rituel de la Vénération.

LA GRAND MESSE / Un mistral tonifiant agite bannières et drapeaux alors que l'assemblée entonne un premier chant ; on note beaucoup de jeunes dans les premiers rangs.

LA GRAND MESSE / Le clergé, précédé par les tambourinaïres, provençaux et bannières, descend en procession toute l'allée centrale jusqu'à l'autel ; la grande messe votive va pouvoir commencer.

LA GRAND MESSE / Arrivée à l'autel des célébrants, Mgr REY, évêque de Toulon et Frère David MACAIRE, prieur du couvent Sainte-Marie-Madeleine du Plan-d'Aups-la-Sainte-Baume.

LA GRAND MESSE / Sous une voûte bleu Provence, l'allée centrale de cette cathédrale de verdure montre le nombre impressionant de pèlerins venus spécialement pour honorer sainte Marie-Madeleine, protectrice de la Provence depuis le XIVe siècle...

LA GRAND MESSE / Le reliquaire de Marie-Madeleine est à la place d'honneur, devant l'autel, pour que chacun puisse le contempler ; de très nombreux religieux et religieuses sont également présents.

LA GRAND MESSE / La dévotion à Marie-Madeleine reste forte dans cette région, et les ardents promoteurs de l' Association de Soutien à la Tradition des Saints de Provence, ainsi que les Dominicains gardiens du sanctuaire, n'y sont pas étrangers.

LA GRAND MESSE / Au-delà de l'autel, dans l'axe de l'allée centrale, la forêt "primaire" de la Sainte-Baume, telle que l'a probablement connue Marie-Madeleine, un écrin d'émeraude protégé depuis 2000 ans succesivement par les comtes de Provence et tous les rois de France.

LA GRAND MESSE / Les galoubets et tambourins au repos, dans le carré du groupe Lei Dansaire de Garlaban, à droite de l'autel.

LA GRAND MESSE / Mgr Dominique REY, évêque du diocèse de Fréjus-Toulon, se prépare à faire son homélie devant l'assemblée des fidèles.

LA GRAND MESSE / Les pèlerins écoutent Mgr Dominique REY, évêque du diocèse de Fréjus-Toulon, dont l'homélie est centrée sur les vertus et mérites de sainte Marie-Madeleine, et sa valeur d'exemple dans la société matérialiste postmoderne.

LA PORTE DE LA FOI / En route pour la vénération de Marie-Madeleine, les pèlerins passent tour à tour sous les arceaux fleuris, ancienne cotume du mariage provençal symbolisant le passage dans une nouvelle vie... avant de traverser la "Porte de la Foi" un peu plus loin.

LA VENERATION / Pendant que le reliquaire se met en place, Frère David Macaire, premier prieur du couvent Sainte-Marie-Madeleine du Plan d'Aups, pose avec la bannière des Saints de Provence, au son des galoubets et tambourins.

LA VENERATION / Le reliquaire porté par deux bénévoles, et encadré par deux cierges, se détache sur un superbe ciel printanier provençal :  un à un les pèlerins vénérent Marie-Madeleine, par l'intermédiaire de sa relique.

LA VENERATION / Après le passage sous la "porte de la Foi", les pèlerins se sont dirigés vers le reliquaire afin de le toucher : la disciple préférée du Christ est une des plus grandes thaumaturges de la chrétienté, sachant obtenir pour les croyants les faveurs légitimes qui lui sont demandées (lire Miracles de sainte Marie-Madeleine, de Jean Gobi l'Ancien, CNRS Editions, Paris 2009)

LA TRADITION PROVENCALE / Galoubets et tambourins accompagnent la vénération de Marie-Madeleine par l'ensemble des pèlerins, qui se sont présentés calmes et recueillis devant un reliquaire scintillant au soleil.

LA TRADITION PROVENCALE / C'est le groupe Lei Dansaire de Garlaban, basé à Aubagne, qui a animé la matinée, depuis l'arrivée solennelle à la Messe votive, la musique de l'offertoire, la procession de sortie avec passage sous les arceaux fleuris, l'aubade à Marie-Madeleine pendant la vénération de la relique, pour terminer avec la légèreté joyeuse et communicative des danses et chants provençaux.

LE CIMETIERE / Un cimetière est toujours un endroit émouvant, hors du temps, mais celui de frères dominicains au Plan d'Aups,  face à l'imposante barre rocheuse du massif, est particulier puisqu'il est le lieu de repos du père Lacordaire, immense prédicateur des années 1830. Prenant l'habit dominicain en 1939, il fait restaurer en France l'Ordre des Prêcheurs en 1850.

LE PIQUE-NIQUE / Certains pèlerins (ici, des farencs) sont des habitués : fidèles à cette fête du Lundi de Pentecôte, ils connaissent l'endroit idéal au soleil et à l'abri du mistral pour sortir les victuailles et déjeuner en toute sérénité après la grand'messe en plein air.

LA CONFERENCE / Le conférencier a présenté son livre sur la famille de Béthanie (Lazare, Marthe et Marie-Madeleine), dressant, à partir des Saintes Ecritures, le portrait d'une riche famille juive de Jérusalem, qui se mit totalement au service du Christ.

LE PELERINAGE A LA GROTTE / la procession démarre en milieu d'après-midi, dès la fin de la conférence sur la famille de Béthanie, le reliquaire est porté par des frères dominicains juste derrière la bannière des Saints de Provence.

LECTURES, CHANTS ET MEDITATION / Premier arrêt dans la forêt, un frère dominicain raconte la venue en ce lieu d'un grand saint pèlerin, Benoît-Joseph Labre (le "mendiant étincelant" d'André Breton), qui a laissé sa canne protectrice à l'aubergiste de St Maximin vers l'an 1773.

Au cours des arrêts suivants, d'autres grands saints seront mentionnés, notamment Ste Brigitte de Suède venue à la Ste Baume en 1344, en chemin vers St Jacques de Compostelle avec son mari (canonisée dès 1391, et déclarée co-patronne de l'Europe par le pape Jean-Paul II en 1999).

LE CHEMIN DES ROYS / Le vénérable chêne (à g.) a probablement vu passer saint Louis venu en pèlerinage le 22 juillet 1254 à son retour de croisade en Terre Sainte. Pas moins d'une douzaine de têtes couronnées, parmi les plus célèbres du royaume de France, ont marché sur ce chemin...

LA MONTEE / Bien que parfois ardue, les frères Dominicains marchent à un rythme soutenu entre les étapes de prière : il y a un horaire à respecter pour les pèlerins que les cars vont attendre à l'Hôtellerie à une heure précise, vie moderne oblige.

LE SANCTUAIRE / Il apparaît soudainement aux pèlerins dans une trouée de verdure au détour de l'un des derniers lacets du chemin des Roys, la longue marche arrive à son terme.

Le sanctuaire est maintenant en vue au pied de la falaise, les pèlerins vont gravir l'escalier et passer devant le Calvaire, où Marie-Madeleine est représentée au pied de la croix.

ARRIVEE AU SANCTUAIRE / au terme des 150 marches de l'escalier, restauré en 1914 par le père Vayssière (150 comme les Ave du Rosaire), des pèlerins posent devant l'entrée de la Grotte.

ENTREE SOLENNELLE DANS LA GROTTE / sur le parvis, le reliquaire de Marie-Madeleine semble suspendu au-dessus de la Piéta, réalisée en 1932 par Marthe Spitzer, juive convertie proche des Bénédictines de la rue Monsieur et de l'entourage de Jacques Maritain...

LES VEPRES / des centaines de pèlerins entrent dans le sanctuaire à la suite du reliquaire, pour chanter les vêpres de Marie-Madeleine.

Les sept vitraux diffusent dans la Grotte toutes les couleurs de l'arc-en-ciel.

VITRAIL / au-dessus de la porte d'entrée, Marie-Madeleine, avec un vase à parfums et un crâne, et l'inscription "Jusqu'à la fin des temps, on dira ce qu'elle a fait".

LES VEPRES / La Grotte est absolument remplie de pèlerins venus de toute la région pour vénérer la disciple préférée du Christ dont la vie est un modèle d'humanité, depuis l'égarement, jusqu'au repentir, au pardon et à la sanctification.

LES VEPRES / lucernaire, hymne, psaumes, cantiques, Magnificat, tous les chants ont résonné dans le sanctuaire de Marie-Madeleine avec une immense ferveur.

LES VEPRES / Grand silence dans la grotte, pour le salut du Saint-Sacrement, dernier acte des Vêpres de Marie-Madeleine.

LA GROTTE / Les statues de Marie-Madeleine, représentée en extase mystique (à gauche) et dans son ravissement au ciel par des anges (à droite).

FIN DU PELERINAGE / Avant de descendre le chemin vers l'Hôtellerie, des pèlerins posent avec le drapeau aux couleurs de la Provence, Prouvençau e Catouli ...

Le Calvaire de la Sainte-Baume,

inauguré en 1914, avec les Saintes Femmes au pied de la croix.

Couvent dominicain Sainte Marie-Madeleine : Frère David MACAIRE, 1er prieur, est élu en 2011

Sanctuaire de la Sainte-Baume  / suspendu entre le minéral et végétal, intemporel

VOIR    la  Messe votive    et    les Vêpres

VOIR    l'Homélie de Mgr REY    et    la presse

VOIR    l'Association ASTSP

VOIR  la sélection ci-dessous

Le traditionnel pèlerinage du Lundi de Pentecôte est un grand moment du calendrier de la Sainte-Baume. En cette année 2013, le soleil, le mistral, les tambourinaïres, les pèlerins, les frères Dominicains étaient réunis dans la même ferveur autour de Mgr REY, pour célébrer la patronne du diocèse de Frèjus-Toulon, disciple bien-aimée du Sauveur, retirée dans la solitude sauvage d'une baumo de la montagne au Ier siècle de notre ère.

Les prochains rendez-vous sont le 22 juillet, Fête de sainte Marie-Madeleine à la Sainte-Baume, et le 28 juillet, les Saints de Provence à la rencontre de Marie-Madeleine, à Saint-Maximin.


Site officiel du couvent Ste Marie-Madeleine :  www.dominicains.sainte-baume.org/

1        La Messe Votive

       →  à Ste Marie-Madeleine


2        Le pèlerinage à la Grotte

       →  par le Chemin des Roys


3        Les Vêpres à la Grotte

       →  et Salut du St Sacrement

3 - Les photos

2 - Les vidéos

1 - Lundi 20 mai 2013 _ Pèlerinage de Provence

Les Pèlerinages de Provence

Diocèse

d'Aix-en-Provence

et d'Arles

Direction diocésaine des Pèlerinages


7 cours de la Trinité

13625 Aix en Provence Cedex 1

  

       LA SAINTE-BAUME _ Ste Marie-Madeleine

JavaScript code/Saint du jour