[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] []
[Plan du site]
[Mentions légales]
[Accueil]
[Contact]
[]
[Actualités_Aix 2016_ Calissoun]
[]
[Actualités_Maillane2016_ ND de Grace]
[]
[Actualités_Aigues-Mortes2016_ St Louis]
[Actualités_Aigues-Mortes2016_ St Louis]
[Actualités_Aureille 2016_saint Roch]
[Actualités_Aureille 2016_saint Roch]
[Actualités_Vitrolles 2016_Notre Dame de Vie]
[Actualités_Vitrolles 2016_Notre Dame de Vie]
[]
[]
[Actualités_Les Saintes Maries2016_Festo Vierginenco]
[Actualités_Tarascon2016_Sainte-Marthe]
[Actualités_Tarascon2016_Sainte-Marthe]
[Actualités_Simiane2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Simiane2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Chateaurenard2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Chateaurenard2016_la Saint-Eloi]
[]
[]
[]
[Accueil]
[]
[]
[]
[Aix Arles-Provence2013-14]
[Actualites]
[Reportages_villes de France]
[Pelerinages_13_Carreto-lesvilles]
[Pelerinages_13_Carreto-lesdates]
[Pelerinages_13_Villes]
[Pelerinages_13_Dates]
[Pelerinages_13_Saints]
[Aix Arles-Provence2013-14]
[AIX_Notre-Dame de la Seds]
[Les Saintes Maries]
[Marseille_ND de la Garde]
[Marseille_Sacre-Coeur]
[Apt_Sainte Anne]
[Cotignac_sanctuaire marial]
[Faucon_Saint Jean de Matha]
[Le Beaucet_Saint Gens]
[Le Laus_sanctuaire marial]
[St Maximin-la Ste Baume]
[La Salette_sanctuaire marial]
[Ile-Bouchard_Notre-Dame]
[Lourdes_Notre-Dame]
[St Laurent_Louis-Marie de Montfort]
[Service des Pèlerinages]
[Liens]
[Contact]

4 - Les images en PDF

l'Abbaye Saint-Pierre-des-Canons

www.dominicaines-aurons.org

Les autres sites du webmaster :


l'Unité Pastorale Roquepertuse

www.roqpertuse.org

Facebook

Linkedin

Tweeter

Google +

Partagez cette page sur vos réseaux

nom*


Email*

VOIR   le Livre d'Isaïe  

Boulbon, une croix de métal ouvragée accueille le visiteur à l'entrée du village médiéval, et sur le chemin qui mène au château féodal, une autre croix, en verre coloré cette fois-ci...

Saint Marcellin est le protecteur de Boulbon depuis le haut Moyen-Age puisque l'église paroissiale du XIe siècle, aujourd'hui chapelle Saint-Marcellin, lui était dédiée.

Une statue de la Vierge garde le chemin qui monte vers la chapelle St Marcellin du XIe s., le portail roman présente trois voussures dont l'une, polylobée, rappelle l'influence arabo-ibérique.

La Porte LORIOL : cette porte fortifiée construite en 1253 dans le premier rempart, et restaurée au XVIIe siècle, était l'un des deux accès au village avec la porte Saint-Jaume, détruite en 1810.

Dans la Grand'Rue, un haut-relief du XIVe siècle représente saint Christophe grandeur nature, objet d'une grande dévotion parmi les habitants : il aide un enfant (Jésus) à traverser le Rhône.

La Porte du Fort (à g.) intégrée à la deuxième rangée de remparts, commandait l'accès au quatier du fort, dont l'angle de la muraille, telle une étrave de navire, a résisté aux assauts du Temps.

Le château féodal, une position stratégique du comté de Provence, face au royaume de France.

Au pied du château, le visiteur découvre une vue superbe sur la campagne boulbonnaise. L'église Sainte-Anne et son haut clocher carré de 1679, à l'intérieur des remparts, fut désaffectée en 1875 au profit de l'église paroissiale Saint-Joseph (à dr.), et classée MH en 1980.

Côte à côte, des clochers séparés par deux siècles d'Histoire : celui de l'ancienne église Sainte-Anne, édifié en 1679 sous le règne de Louis XIV (à g.) et celui de l'actuelle église Saint-Joseph, construit en 1875 sous Mac-Mahon, 3e Président de la République Française (à dr.).

La "Procession des Bouteilles" : derrière la croix, la bannière de Saint-Marcellin, puis le reliquaire et le buste, les tambourinaïres, M. le curé et enfin le long cortège des hommes de tous âges. Les femmes, quant à elles, suivent un peu plus loin ; elles n'assistent pas à la cérémonie religieuse.

La procession passe le rempart du vieux village à la Porte Loriol, sur les pas des anciens au Moyen Age, et se dirige vers la chapelle Saint-Marcellin pour la bénédiction solennelle.

Derrière la bannière, le buste et le reliquaire de Saint-Marcellin, fièrement portés par quatre jeunes Boulbonnais, scintillent au soleil provençal chaque 1er juin depuis des siècles. 

La cloche de la chapelle sonne à toutes volées, grâce à un bénévole affecté à la corde, pendant que la chapelle se remplit rapidement, on doit même se tasser dans le choeur autour du père Ciccullo, curé de la paroisse, qui va célébrer en lengo nostro.

La cérémonie va commencer, l'attention de l'assistance, bouteille de vin rouge à la main, est à son comble :  c'est l'épisode des Noces de Cana, rapporté dans l'Evangile de Jean (2, 1-11) qui est lu en provençal, et se termine par le mot de Marie aux servants "Faites tout ce qu'il vous dira", avant que l'eau ne se transforme en vin, premier prodige de la vie publique de Jésus de Nazareth.

C'est dans la Langue d'Oc, chère à F. Mistral, que le père Ciccullo fait son homélie et qu'ensuite, Etienne Buravand, félibre en charge des traductions en lengo nostro, fait sa courte allocution...

Un fois la bénédiction du vin terminée, le père Ciccullo pronoce la phrase rituelle ''Durbès vosti fiolo pèr la benedicioun dou vin di malaut", signal qui déclenche une ovation générale et une rasade de vin pour chacun avec sa propre bouteille.

Les jeunes vont reprendre le reliquaire et le buste du Saint pour la procession qui mène cette fois-ci au parvis de l'ancienne église Sainte-Anne où auront lieu la fête provençale avec danses traditionnelles et musique.

Il faut bien entendu un certain temps pour que la chapelle se vide de sa foule de pèlerins qui retrouvent les dames à l'extérieur, et leur proposent, selon la tradition, une rasade du nectar.

Procession vers l'église Sainte-Anne avec les jeunes Boulbonnais en tête, qui ont maintenant leur bouteille de vin béni à la main.

Costumes d'arlésiennes et danses provençales enracinent cette fête dans l'épaisseur de temps immémoriaux, les Provençaux sont fiers de ces racines qui maintiennent leur identité et rend La Provincia si attachante, dans le paysage désenchanté de la modernité.

Après une vibrante Coupo Santo chantée par tous les pèlerins, on échange quelque peu avant de se séparer, au son des galoubets-tambourins, qui vont raccompagner en procession les reliques de Saint-Marcellin jusqu'à l'église paroissiale.

Les tambourinaïres tarasconnais de La Ribambello et l'Escolo Bourbounenco doù vesti forment un groupe de maintenance des traditions du pays d'Arles, qui participe notamment à la "Festo Vierginenco" organisée chaque année par la Nacioun Gardiano aux Saintes-Marie-de-la-Mer.

Musiques et dances provençales sur le parvis de l'ancienne église Sainte-Anne, devant le buste et le reliquaire de Saint-Marcellin, avec les tambourinaïres de La Ribambello et le groupe l'Escolo Bourbounenco doù vesti.

Des pèlerins heureux d'avoir célébré la Saint-Marcellin, et qui, comme beaucoup, reviennent probablement chaque année depuis des lustres...

Après les danses provençales, tout le monde se retrouve sur la place pour continuer la fête ...

Sur la place du village, le podium a éré dressé, les Boulbonnais se préparent à fêter la Saint-Marcellin en musique.

Les deux constructions médiévales de Boulbon, château et chapelle, semblent reprendre vie dans l'atmosphère mordorée du crépuscule provençal.

Fin de la Saint-Marcellin, le soleil couchant illumine la croix à la sortie du village, comme pour rappeler l'essentiel au pèlerin, le martyre du saint patron de Boulbon il y a dix-sept siècles, fidéle au Christ Sauveur ...

VOIR   la présentation

VOIR  la sélection ci-dessous

SANT MARCELIN, Bon pèr l'aigo é bon pèr lou vin, c'est ce qu'on peut lire sur l'étiquette des bouteilles de vin de Bourboun que les pèlerins emportent en procession le 1er juin de chaque année jusqu'à la chapelle Saint-Marcellin où il est béni... et conservé précieusement dans chaque famille où il est bu pour guérir des maladies. Saint Marcellin, le pape martyr sous Dioclétien en l'an 304, vénéré à Boulbon depuis mille ans, puisque la vieille église romane date du XIe s. est aussi invoqué pour la pluie. Le rituel de la procession dans le vieux village est immuable : bannière du saint, suivie du reliquaire et du buste portés chacun par quatre jeunes gens, tambourinaïres, Mr le curé et enfin les hommes de toutes générations.  Après la bénédiction, danses provençales devant l'ancienne église Ste Anne suivies de La Coupo Santo.

Le 02 juin, une messe en provençal est célébrée dans la chapelle St Marcellin.

1        Procession vers la chapelle

       →  et  Bénédiction du vin


2        Danses provençales

       →  et  La Coupo Santo

  

3 - Les photos

2 - Les vidéos

1 - Samedi 01 juin 2013 _ Proucessioun di fiolo e Benedicioun

Les Pèlerinages de Provence

Diocèse

d'Aix-en-Provence

et d'Arles

Direction diocésaine des Pèlerinages


7 cours de la Trinité

13625 Aix en Provence Cedex 1

  

       BOULBON _ Fête de Saint Marcellin

JavaScript code/Saint du jour