[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] []
[Plan du site]
[Mentions légales]
[Accueil]
[Contact]
[]
[Actualités_Aix 2016_ Calissoun]
[]
[Actualités_Maillane2016_ ND de Grace]
[]
[Actualités_Aigues-Mortes2016_ St Louis]
[Actualités_Aigues-Mortes2016_ St Louis]
[Actualités_Aureille 2016_saint Roch]
[Actualités_Aureille 2016_saint Roch]
[Actualités_Vitrolles 2016_Notre Dame de Vie]
[Actualités_Vitrolles 2016_Notre Dame de Vie]
[]
[]
[Actualités_Les Saintes Maries2016_Festo Vierginenco]
[Actualités_Tarascon2016_Sainte-Marthe]
[Actualités_Tarascon2016_Sainte-Marthe]
[Actualités_Simiane2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Simiane2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Chateaurenard2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Chateaurenard2016_la Saint-Eloi]
[]
[]
[]
[Accueil]
[]
[]
[]
[Aix Arles-Provence2013-14]
[Actualites]
[Reportages_villes de France]
[Pelerinages_13_Carreto-lesvilles]
[Pelerinages_13_Carreto-lesdates]
[Pelerinages_13_Villes]
[Pelerinages_13_Dates]
[Pelerinages_13_Saints]
[Aix Arles-Provence2013-14]
[AIX_Notre-Dame de la Seds]
[Les Saintes Maries]
[Marseille_ND de la Garde]
[Marseille_Sacre-Coeur]
[Apt_Sainte Anne]
[Cotignac_sanctuaire marial]
[Faucon_Saint Jean de Matha]
[Le Beaucet_Saint Gens]
[Le Laus_sanctuaire marial]
[St Maximin-la Ste Baume]
[La Salette_sanctuaire marial]
[Ile-Bouchard_Notre-Dame]
[Lourdes_Notre-Dame]
[St Laurent_Louis-Marie de Montfort]
[Service des Pèlerinages]
[Liens]
[Contact]

4 - Les images en PDF

l'Abbaye Saint-Pierre-des-Canons

www.dominicaines-aurons.org

Les autres sites du webmaster :


l'Unité Pastorale Roquepertuse

www.roqpertuse.org

Facebook

Linkedin

Tweeter

Google +

Partagez cette page sur vos réseaux

nom*


Email*

Au sommet d'un clocher carré de 41m, lui-même surmonté d'un piédestal cylindrique de 12,5m, la Bonne Mère veille sur Marseille depuis 1870. Cette statue monumentale de la Vierge à l'Enfant (11,2 m) fut réalisée en cuivre doré à la feuille par les Ateliers Christofle.

La basilique, consacrée le 04 juin 1864, a remplacé une chapelle érigée sur la colline en 1218 en l'honneur de la Vierge Marie, puis englobée dans un fort contruit par François Ier en 1536.

Chaque année, environ 1,5 million de visiteurs affluent sur la colline Notre-Dame de la Garde, un site classé depuis 1917. Les touristes viennent pour la vue sur le château d'If rendu célèbre par Alexandre Dumas, les pèlerins viennent demander à Marie, reine du Ciel, grâces et protection.

Eglise supérieure: la coupole au milieu du transept est décorée d'une mosaïque représentant quatre anges sur fond d'or s'élevant de la terre vers le ciel et soutenant, les bras levés, une couronne de roses qu'ils offrent à la Vierge Marie représentée par son monogramme placé au centre...

Dans les deux sanctuaires superposés, la crypte et l'église supérieure, les murs des chapelles latérales sont couverts d'ex-voto de toutes sortes, décorations militaires et fanion du génaral de Monsabert(ci-dessus), maquettes de bateaux pour les marins et pêcheurs, plaques de marbre...

La Bonne Mère protège son sanctuaire, comme en ont témoigné les libérateurs du sanctuaire le 25 août 1944, "c'est Elle qui a tout fait", déclara le général de Monsabert. Vers 13H ce 25 août, le char Jeanne d'Arc qui monte à l'assaut de la colline, est touché par deux obus de 88 et explose, les trois occupants sont tués, un Sherman rappelle leur sacrifice à cet endroit précis.

Le père CHABERT, chapelain du sanctuaire, donne rendez-vous à ses pèlerins au char Jeanne-D'arc, place du colonbel Edon, deux fois par mois, le samedi matin.

De nombreux jeunes sont présents aujourd'hui, le père CHABERT va leur rappeler un épisode de la Passion du Christ, et deux d'entre eux en seront les acteurs devant leurs camarades.

Le mini pèlerinage commence place du Colonel Edon, près d'une station de chemin de Croix, puis s'arrête à deux oratoires de la Vierge en montant vers la basilique : le premier oratoire est celui des Marins-pompiers de Marseille, reconnaissants pour 50 années de protection mariale.

Les pèlerins, guidés par le chapelain, s'arrêtent devant une représentation de la Piéta de Michel-Ange, sur le parvis de la basilique. Ici, c'est Notre-Dame des sept Douleurs. Elle qui disait en pleurs à La Salette "Depuis le temps que je souffre pour vous autres... vous n'en faites pas cas".

A l'entrée de l'église basse, la crypte, deux statues de marbre blanc, représentant Mgr de Mazenod et le pape Pie IX, accueillent le visiteur.

La crypte : des centaines de lumignons sont allumés devant la statue de la Verge à l'Enfant.

La crypte :  derrière l'autel, la Vierge au Bouquet, offerte par Josepph Escaramagne en 1807, lorsque la chapelle est rendue au culte. Les autels latéraux sont consacrés à Ste Philomène, St André, Ste Rose, St Henri, St Louis et St Benoît Labre, le modèle de Paul Verlaine au temps de sa conversion.

Après une courte cérémonie de prière qui clôt le pèlerinage, le père Chabert célèbre l'Eucharistie pour les pèlerins qui peuvent ou souhaitent rester.

Le pèlerin sort de la crypte apaisé et serein, sous la protection bienveillante de Marie et celle de son Fils, le Ressuscité qui, depuis l'esplanade de la basilique, étend le bras sur Massilia...

La Croix de Camargue, triple symbole des vertus théologales, la Foi, l'Espérane et la Charité, est un témoignage de l'attachement du pays d'Arles, et par extension, de toute la Provence, à Marie.

VOIR  la sélection ci-dessous

Deux samedis par mois d'octobre à juin, le père Chabert, chapelain du sanctuaire, accompagne un mini-pèlerinage depuis le char Jeanne d'Arc jusqu'à la basilique Notre-Dame de la Garde puis célèbre une messe dans la crypte pour les pèlerins.

La profusion d'ex-voto de toutes sortes qui recouvrent les murs des chapelles latérales, aussi bien de l'église basse (la crypte) que l'église haute, témoigne s'il en était besoin de la protection et des grâces que la Bonne Mère accorde avec bienveillance à tous ceux qui l'invoquent, non seulement les marins et pêcheurs qui la vénèrent ici depuis le Moyen-Age, mais encore les militaires, les missionnaires et tous les fidèles ordinaires.

Selon les libérateurs de Marseille en août 1944, la Vierge Marie a manifestement protégé à la fois son sanctuaire bombardé, la basilique,  et ses enfants mitraillés, les combattants.   

1        Marche vers le sanctuaire

       →  depuis le char Jeanne d'Arc


2        La messe dans la crypte

       →  célébrée par le père Chabert


  

3 - Les photos

2 - Les vidéos

1 - Samedi 22 juin 2013 _ Mini-pèlerinage

Les Pèlerinages de Provence

Diocèse

d'Aix-en-Provence

et d'Arles

Direction diocésaine des Pèlerinages


7 cours de la Trinité

13625 Aix en Provence Cedex 1

  

       MARSEILLE _ Notre-Dame de la Garde

JavaScript code/Saint du jour