[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] []
[Plan du site]
[Mentions légales]
[Accueil]
[Contact]
[]
[Actualités_Aix 2016_ Calissoun]
[]
[Actualités_Maillane2016_ ND de Grace]
[]
[Actualités_Aigues-Mortes2016_ St Louis]
[Actualités_Aigues-Mortes2016_ St Louis]
[Actualités_Aureille 2016_saint Roch]
[Actualités_Aureille 2016_saint Roch]
[Actualités_Vitrolles 2016_Notre Dame de Vie]
[Actualités_Vitrolles 2016_Notre Dame de Vie]
[]
[]
[Actualités_Les Saintes Maries2016_Festo Vierginenco]
[Actualités_Tarascon2016_Sainte-Marthe]
[Actualités_Tarascon2016_Sainte-Marthe]
[Actualités_Simiane2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Simiane2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Chateaurenard2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Chateaurenard2016_la Saint-Eloi]
[]
[]
[]
[Accueil]
[]
[]
[]
[Aix Arles-Provence2013-14]
[Actualites]
[Reportages_villes de France]
[Pelerinages_13_Carreto-lesvilles]
[Pelerinages_13_Carreto-lesdates]
[Pelerinages_13_Villes]
[Pelerinages_13_Dates]
[Pelerinages_13_Saints]
[Aix Arles-Provence2013-14]
[AIX_Notre-Dame de la Seds]
[Les Saintes Maries]
[Marseille_ND de la Garde]
[Marseille_Sacre-Coeur]
[Apt_Sainte Anne]
[Cotignac_sanctuaire marial]
[Faucon_Saint Jean de Matha]
[Le Beaucet_Saint Gens]
[Le Laus_sanctuaire marial]
[St Maximin-la Ste Baume]
[La Salette_sanctuaire marial]
[Ile-Bouchard_Notre-Dame]
[Lourdes_Notre-Dame]
[St Laurent_Louis-Marie de Montfort]
[Service des Pèlerinages]
[Liens]
[Contact]

4 - Les images en PDF

l'Abbaye Saint-Pierre-des-Canons

www.dominicaines-aurons.org

Les autres sites du webmaster :


l'Unité Pastorale Roquepertuse

www.roqpertuse.org

Facebook

Linkedin

Tweeter

Google +

Partagez cette page sur vos réseaux

nom*


Email*

Messe des charretiers à 07H00 au Mas des Bayles, concélébrée par le père Maurice ROLLAND, curé de la paroisse, et un prêtre venu de Carpentras, locuteur de la langue provençale.

Non loin de l'autel, sur deux immenses panneaux, sont inscrits les noms de tous les Bayles de la Counfrarié de Sant Aloi de Castèu-Rèinard de Prouvènço, depuis 1900.

La messe de Saint-Eloi  de Châteaurenard est célébrée en présence d'au moins 500 fidèles, charretiers et sympathisants de toute la région.

L'accompagnement musical de la cérémonie était assuré par le groupe celtique ''Festerion ar Brug'', avec instruments anciens, vielle à roue, biniou, bombarde et accordéon...

La bannière de la Confrérie est soigneusement rangée après la messe du matin.

Des membres de la confrérie qui ont préparé le déjeuner font une pause... A droite, l'écusson de la Confrérie de Sant Aloi de Castèu-Rèinard

500 couverts étaient prévus, il aura fallu en rajouter quasiment 200 m'a-t-on dit... la St Eloi de Châteaurenard est un réel évènement, qui demande une sérieuse organisation.

La Carreto ramado de Sant Aloi est exposée au Mas des Bayles, c'est l'occasion d'une belle photo... On reconnaît les deux tours emblèmatiques de Châteaurenard.

Ce cheval (érudit), qui va participer au défilé, semble admirer la carreto ramado, avec la reproduction du château érigé au XIIe siècle par le Comte de Provence, Ildefons d’Aragon.

Deux jeunes membres de la Confrérie gardent ce cheval harnaché "à la mode sarrasine"... Sur le harnachement, on peut lire : "Honneur à la Fédération" et "Saint Eloi 2006 Châteaurenard".

L'étoile à 7 branches est celle du Félibrige, le symbole voulu par Frédéric Mistral.

St Eloi est le patron des "ménagers" et par extension de toutes les professions liées au cheval, comme le maréchal-ferrand... Ce spécimen était heureux de poser pour le pohotographe...

Les propriétaires de chevaux sont au travail dès la fin du déjeuner des charretiers, il s'agit de harnacher, brosser, bichonner (leur vernir les sabots ?) pour qu'ils soient dignes du bon Saint Eloi, leur protecteur...

Durand la fête de la St Eloi, c'est un vrai village équestre qui s'est constitué dans le domaine du Mas des Bayles, il y a des charretiers, des fourgons et des chevaux partout...

Préparatifs pour la fête : les jeunes ambassadrices de la culture provençale seront manifestement à la hauteur...

Clovis GUIGUE, ancien prieur de la confrérie de St Eloi à Noves et responsable de l'Association du patrimoine Novais, est en grande discussion avec des gens du pays, en attendant l'arrivée de la charrette et son interminable attelage...

Le groupe de maintenance des traditions provençales "La Ferigouleto" de Châteaurenard, galoubets et tambourins...

Les Arlésiennes montées en Amazone sur les Camargues, c'est 2000 ans d'histoire au moins,  qui défilent. Le Camargue, ce petit cheval de selle rustique à la robe grise, originaire du delta du Rhône, traditionnellement en liberté dans ses marais d'origine depuis des temps immémoriaux, serait l'une des plus anciennes races d'équidés, mentionnée dès l'Antiquité romaine...

La bannière de la Confrérie de St Eloi de Châteaurenard est à l'honneur devant l'église, pour le grand cortège provençal, qui accueille cette année des groupes de Corrèze et de Bretagne...

Les groupes folkloriques de Châteaurenard sont bien représentés, et accompagnés des Fifres et Tambours de Gémenos, des groupes équestres, et de la calèche de la XXIe Reine d'Arles et ses demoiselles d'honneur.

Le défilé passe devant l'église Saint-Denys, et le père Maurice ROLLAND, curé de la paroisse, bénit abondamment tout le cortège depuis le parvis, en particulier la charrette de Saint-ELoi. On reconnait à côté du Père ROLLAND, Mr Bernard REYNES, député-maire de Châteaurenard.

La place de l'église est vaste, néanmoins il s'agit de faire tourner un attelage de 84 chevaux, ce qui demande du métier : de nombreux membres de la conférie sont présents pour veiller au grain, et la bonne humeur reigne, semble-t-il...

Lors de la Saint-Eloi, la carriole des très jeunes a toujours un grand succès, comme ici à Châteaurenard.

La carriole de la fanfare est aussi très populaire et surtout, on l'entend venir de loin...

  

La Saint-Eloi de Châteaurenard, parce qu'elle est la plus importante de la région, utilise tous les harnachements "à la mode sarrasine" disponibles, qui se trouvent être aux bons soins de la confrérie de St Roch à Rognonas. Pour la description et l'histoire de ces harnachements, voir plus haut "la présentation" de la carreto ramado de Sant Aloi.

Le nombre de ces pièces uniques est d'environ 25, et les bourreliers étant de nos jours peu nombreux, l'ajout d'un nouvel harachement "à la sarrasine" est un rare évènement. Pour mémoire, les derniers sarrasins ont été expulsés par Guillaume, comte de Provence, dit "le Libérateur", à la fin du Xe siècle après environ 200 ans de présence, notamment au Fraxinet.

Les charretiers, en pantalon bleu et chemise blanche avec écusson de leur confrérie, portent une taïole jaune à Châteaurenard (dans chaque village des Alpilles, la taïole est différente, avec 1 à 3 couleurs). Ce 07 juillet 2013, il y avait 84 chevaux dans l'attelage de la carreto, tenus en bride courte par 84 charretiers, venus de toutes les confréries de la Fédération Alpilles -Durance, c'est la plus grande carreto ramado de la contrée.

Les jeunes sont toujours associés à cette grande fête, les garçonnets, charretiers en devenir, avec les chevaux, et les fillettes avec un costume "en cravatte" ou "de Mireille, en attendant leurs 15 ans et la prise de ruban... C'est une des grandes vertus de ces fêtes traditionnelles que de perpétuer des coutumes ancestrales, constitutives de l'identité régionale et porteuses de valeurs intemporelles.

Le ruban de couleur de la robe d'Arlésienne est soit assorti au tissu, soit bleu marine. La prise de ruban a lieu chaque année pour les jeunes filles de 15 ans lors de la Festo Vierginenco.

En 1903, Frédéric Mistral créa la Festo Vierginenco en Arles pour revaloriser le costume de l'Arlésienne, et grâce au marquis de Baroncelli, la Nacioun Gardiano a préservé cette fête aux Saintes Maries-de-la-Mer. Les jeunes filles de 15 ans (Chatouno) se présentent avec leurs marraines ... (lire la suite)

Le jour de la Festo Vierginenco, les jeunes filles sont vêtues d'un costume avec une jupe en cotonade, une èso noire, un fiche blanc et un ruban bleu marine. Elles vont porter pour la première fois le costume d'arlésienne adulte et son ruban et s'engagent à continuer à le porter"Tant qu'auren lou riban e la capello, lis Arlatenco saren li pu bello".

Les robes Arlésiennes apportent avec élégance aux fêtes de Saint-Eloi des touches multicolores qui rendent le tableau inoubliable.

La Reine d'Arles et une demoiselle d'honneur passent dans la calèche officielle. Pour la Reine d'Arles, Frédéric Mistrral a écrit : "Nous savons votre courage et votre volonté de bien faire "gènto rèino", votre passion pour Arles, la Camargue et la Provence et nous vous souhaitons un "boun rèinage cafi de bonur e d’estrambord"...

VOIR    l'Homélie

VOIR    la présentation

VOIR  la sélection ci-dessous

La Confrérie de Saint-Eloi remonterait aux environs de 1500 à Châteaurenard, c'est donc une tradition vieille de plusieurs siècles qui explique sans doute l'affluence cosidérable à la messe en plein air de 07H00 le dimanche matin, au Mas des Bayles : plus de 500 personnes.

La célébration, en provençal, est suivie d'un déjeuner des charretiers et invités, puis les chevaux sont préparés pour la procession de la charrette qui fait trois tours de ville devant une foule considérable. La fête est belle, avec les groupes traditionnels, les Arlésiennes et les gardians. Ce premier dimanche de juillet, le coeur de la Provence bat à Châteaurenard...

1        La Messe de Saint-Eloi

       →  au Mas des Bayles


2        La Bénédiction de la charrette

       →  et la procession en ville

  

3 - Les photos

2 - Les vidéos

1 - Dimanche 07 juillet 2013 _ Carreto ramado de Sant Aloi

Les Pèlerinages de Provence

Diocèse

d'Aix-en-Provence

et d'Arles

Direction diocésaine des Pèlerinages


7 cours de la Trinité

13625 Aix en Provence Cedex 1

  

       CHATEAURENARD _ Fête de Saint-Eloi

JavaScript code/Saint du jour