[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] []
[Plan du site]
[Mentions légales]
[Accueil]
[Contact]
[]
[Actualités_Aix 2016_ Calissoun]
[]
[Actualités_Maillane2016_ ND de Grace]
[]
[Actualités_Aigues-Mortes2016_ St Louis]
[Actualités_Aigues-Mortes2016_ St Louis]
[Actualités_Aureille 2016_saint Roch]
[Actualités_Aureille 2016_saint Roch]
[Actualités_Vitrolles 2016_Notre Dame de Vie]
[Actualités_Vitrolles 2016_Notre Dame de Vie]
[]
[]
[Actualités_Les Saintes Maries2016_Festo Vierginenco]
[Actualités_Tarascon2016_Sainte-Marthe]
[Actualités_Tarascon2016_Sainte-Marthe]
[Actualités_Simiane2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Simiane2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Chateaurenard2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Chateaurenard2016_la Saint-Eloi]
[]
[]
[]
[Accueil]
[]
[]
[]
[Aix Arles-Provence2013-14]
[Actualites]
[Reportages_villes de France]
[Pelerinages_13_Carreto-lesvilles]
[Pelerinages_13_Carreto-lesdates]
[Pelerinages_13_Villes]
[Pelerinages_13_Dates]
[Pelerinages_13_Saints]
[Aix Arles-Provence2013-14]
[AIX_Notre-Dame de la Seds]
[Les Saintes Maries]
[Marseille_ND de la Garde]
[Marseille_Sacre-Coeur]
[Apt_Sainte Anne]
[Cotignac_sanctuaire marial]
[Faucon_Saint Jean de Matha]
[Le Beaucet_Saint Gens]
[Le Laus_sanctuaire marial]
[St Maximin-la Ste Baume]
[La Salette_sanctuaire marial]
[Ile-Bouchard_Notre-Dame]
[Lourdes_Notre-Dame]
[St Laurent_Louis-Marie de Montfort]
[Service des Pèlerinages]
[Liens]
[Contact]

4 - Les images en PDF

l'Abbaye Saint-Pierre-des-Canons

www.dominicaines-aurons.org

Les autres sites du webmaster :


l'Unité Pastorale Roquepertuse

www.roqpertuse.org

1 - Démarrer la video avec les commandes sur l'écran

2 - ARRETER la vidéo avant de revenir à la page

Vers le Nord :  ligne du TGV, autoroute A7 et plus loin, Cavaillon, de l'autre côté de la Durance.

Tour de guet au sommet de la colline : une table d'orientaiton indique tous les lieux dignes d'intérêt sur 360°.

 La vue est imprenable, c'est pourquoi elle est toujours là, depuis les celto-ligures.

LA CROIX DES PENITENTS GRIS D'AVIGNON

6 000 personnes étaient présentes lors de son érection en 1903.

En contrebas du sanctuaire, la croix de la Durance se dresse au-dessus de la vallée, sur la falaise du Port-Vieux, symbole de la foi chrétienne visible de très loin des villageois et des voyageurs.

La plupart des ex-voto du sanctuaire font référence soit à la première soit à la seconde guerre mondiale, deux périodes qui ont traumatisé l'Europe et laissé des dizaines de millions de morts sur les champs de bataille.

De nombreux témoignages en telps de guerre font état de protections "providentielles" ...


La "Vierge des tranchées" était très populaire parmi les Poilus de 14-18, et il est possible d'en voir quelques exemples à la page "Livre d'Or du Clergé 1914-1922" sur le site roquepertuse.cef.fr

L'ex-voto est une vieille tradition religieuse, expression populaire des croyances et témoignage de prières exaucées.

Ci-dessus, deux ex-voto, l'un en provençal, l'autre en français pour la période 14-19.


  

AVE MARIA


Plaque de marbre dans le choeur du sanctuaire, rappelant que, l'an du Christ 1949, qui était aussi l'an de Marie, Nosto-Damo de Beu-Regard a visité son peuple du 2 mai au 6 juin.


Cabannes, Eygalières, Mollégès, Plan d'Orgon, Saint-Andiol, Sénas ont eu l'honneur de recevoir la statue miraculeuse.


Le 12 juin, Monseigneur de Provenchères, Archevêque d'Aix, est venu rendre grâce dans le canton d'Orgon.

Au fond du jardin de l'ancien couvent, un autel a été élevé en souvenir d'un miracle dont le récit est gravé dans la pierre : "C'est le 8 septembre 1562 que le Baron des Adrets, avec une troupe de soldats pillards, après avoir profané la chapelle de Beauregard, tentèrent de briser la statue de la Vierge en la précipitant d'ici dans le vide d'une hauteur de cent mètres. Malgré cette chute, la Vierge arriva presque intacte au bas de la falaise et fit jaillir une source. En action de grâce, cet autel a été élevé en souvenir de ce miracle."

Devant la barque des Saintes-Maries, nos pèlerins de Camargue ... venus spécialement à Orgon ce vendredi.

Les nombreux ex-voto dans le choeur sont là pour rappeler que Notre-Dame écoute les demandes de ses enfants et leur accorde des grâces.

Eglise Notre-Dame de Beauregard :  Mgr Dufour se tient devant le choeur pour les dernières prières.

Entrée dans l'église Notre-Dame de Beauregard pour la conclusion du pèlerinage. Une dame en costume d'Arles traditionnel distribue le texte de la prière aux Saintes Maries Jacobé et Salomé. Le pèlerinage des Provençaux aux Saintes-Maries de la Mer aura lieu les 18-19 octobre 2014.

-----------

Sous la bienveillante protection de Marie, les pèlerins prient pour les vocations, tournés vers le Sud, dans la direction du diocèse d'Aix et d'Arles.

Esplanade du sanctuaire :  prières conduite par le Père Bouvier, pour tous les doyennés du diocèse.

Statue en fonte de la Très Sainte Vierge : elle était installée avant la première guerre mondiale sur une fontaine monumentale, au milieu de la Place de la LIberté, devant l'Hôtel de Ville.

Arrivée sur l'esplanade de l'église Notre-Dame de Beauregard, au centre d'un ancien oppidum celto-ligure qui domine toute la vallée de la Durance.  L'église actuellle fut édifiée en 1878 par le chanoine Bonnard, curé-doyen d'Orgon.

Derniers mètres de l'ascension vers le sanctuaire.

Un pèlerin de Camargue (à gauche), descendu du sanctuaire, attendait le groupe près du calvaire.

Dernier arrêt des pèlerins avant le sanctuaire, devant un calvaire en fer forgé"...

-----------

------------

Le troisième oratoire, dit du Massacre des Innocents et de la Fuite en Egypte, porte l'inscription gravée : "Come Hérode, Les Inocens eise pour Jésus vont mourir martyre".

------------

Le Père François-Régis Michaud, curé de l'Unité Pastorale Roquepertuse (ci-dessus, à gauche), faisait partie des pèlerins, ce 03 octobre 2014.

Deuxième arrêt, devant  l'oratoire élevé par "Amédée Rovereli et Alet, son épouse, d'Orgon... l'an du seigneur 1516". Cet élégant oratoire, d'architecture Renaissance, est à la Gloire de Jésus et Marie.

Cheminement ombragé, paisible et en prière.

Les pèlerins commencent à avancer sur le chemin - pentu - des oratoires, qui mène à l'église Notre-Dame de Beauregard, au sommet de la colline.

--------------

Le premier oratoire est juste en face de la porte de l'Hortet (XIe s., enceinte du premier village au pied du château du Duc de Guise). Ci-dessus, Mgr Dufour au milieu des pèlerins.

Premier arrêt des pèlerins, lectures, chants et prières, devant l'oratoire, dit de l'Annonciation, qui a survécu en 1515 à l'effondrement des remparts et maisons avoisinantes, provoqué par une pluie diluvienne.

Les Équipes du Rosaire sont nées en 1955 pour rejoindre les personnes éloignées de l'Église. "Ce qui anime les Équipes du Rosaire c'est la passion de l'Évangile et le salut des hommes". Voir :  http://rosaire.org/

Le choeur : une abside à cinq pans, oblique par rapport à l'axe central de la nef, rare évocation de l'inclinaison de la tête du Christ sur la croix.  Le maître-autel en marbre a été placé en 1825, l'année où Charles X succède à Louis XVIII.

Autour de Monseigneur Dufour, les pèlerins sont en prière pour les vocations, tournés vers Notre-Dame de Beauregard (autrefois Bèu Vesé ou Beau Voir)...

Le Père Raphaël Bouvier, qui accompagne habituellement Mgr Dufour pour ce pèlerinage, s'adresse aux pèlerins, notamment les Equipes du Rosaire qui étaient invitées ce 1er vendredi d' octobre , et il rappelle opportunément que plus d'une centaine de prêtres sont passés par le séminaire Saint-Luc, à Aix-en-Provence.

Le choeur, revêtu de boiseries au XVIIIe siècle, est orné de tableaux de l'époque classique, répertoriés MH.

Le triptyque "La Vierge à l'Enfant entre saint Pierre et saint Paul" est un chef d'oeuvre de la peinture provençale du XVIe siècle.

Dans la chapelle à droite du choeur, la statue de Notre-Dame de Beauregard, qui a miraculeusement échappé à la destruction le 8 septembre 1562, lorsque le baron des Adrets vint avec une troupe de soudards, piller le sanctuaire sur la colline.

L'orgue de tribune fut inaugurée par le chanoine Bonnard le 15 août 1873. A droite, le vitrail de l'oculus au-dessus du choeur, représentant Marie, couronnée d'étoiles...

De gauche à droite, les statues de saint Antoine de Padoue, de La Vierge à l'Enfant et de sainte Thèrèse de Lisieux.

L'église Notre-Dame de l'Assomption date de 1325, le clocher fut construit en 1660, année du passage du Roi Louis XIV dans le village. A droite en entrant dans l'église, derrière une belle grile en fer forgé, les fonds baptismaux en marbre sculpté, restaurés en 1987 par Charles Mazzetta.

Napoléon conduit en exil à l'île d'Elbe passa ici le 26 avril 1814 et ne fut  sauvé de l'échauffourée royaliste qui attendait la voiture impériale, dernière du convoi, que grâce à un subterfuge : un général autrichien avait pris sa place, tandis que lui, revêtu d'un uniforme étranger, était déjà loin dans la première voiture …

Orgon ville de passage, fut une ville étape pour les militaires, une charge énorme pour les habitants qui devaient fournir le gîte, le couvert et une place au feu : chaque maison logeait 4 à 8 soldats, ceci pouvait durer toute une saison. Dès l'arrivée des troupes, les portes de la ville étaient fermées, on ne sortait qu'avec un sauf-conduit...

  

La porte Nord d'Orgon (deuxième enceinte de remparts, 1591) a vu passer de grands personnages : le roi François 1er en 1516, Nostradamus, le pape Pie VII ainsi que deux autres papes, Napoléon 1er, Louis XIV et la reine Christine de Suède.

 

 

 

 

 

 

  

 

Facebook

Linkedin

Tweeter

Google +

Partagez cette page sur vos réseaux

nom*


Email*

Le premier vendredi de chaque mois de mai, Mgr DUFOUR, archevêque d'Aix et d'Arles vient à Orgon prier Notre-Dame de Beauregard pour les vocations dans le diocèse. Ce 03 octobre, il était accompagné par les Equipes du Rosaires du diocèse.


Dans le sanctuaire, construit en 1878, les nombreux ex-voto autour du choeur, notamment pour les périodes dramatiques des deux guerres mondiales, sont autant de témoignages - en Français et en Provençal - des grâces dont Notre-Dame comble ceux qui la prient.

Sept ans plus tôt, le 17 janvier 1871, alors que la France de Napoléon III était vaincue par la Prusse de Bismark, Notre-Dame était apparue à Pontmain avec ce message " Mais priez mes enfants. Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher."

  

1        Prières à la chapelle

       →  dans l'église paroissiale


2        Le chemin des oratoires

       →  vers le Sanctuaire


3        Prières au sanctuaire

       →  et bénédiction finale

  

VOIR  ci-dessous le déroulement du pèlerinage

3 - Les photos

2 - Les vidéos

1 - Vendredi 03 octobre 2014 _ Pèlerinage pour les vocations

Les Pèlerinages de Provence

Diocèse

d'Aix-en-Provence

et d'Arles

Direction diocésaine des Pèlerinages


7 cours de la Trinité

13625 Aix en Provence Cedex 1

  

       ORGON _ Notre-Dame de Beauregard

---
---
JavaScript code/Saint du jour