[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] []
[Plan du site]
[Mentions légales]
[Accueil]
[Contact]
[]
[Actualités_Aix 2016_ Calissoun]
[]
[Actualités_Maillane2016_ ND de Grace]
[]
[Actualités_Aigues-Mortes2016_ St Louis]
[Actualités_Aigues-Mortes2016_ St Louis]
[Actualités_Aureille 2016_saint Roch]
[Actualités_Aureille 2016_saint Roch]
[Actualités_Vitrolles 2016_Notre Dame de Vie]
[Actualités_Vitrolles 2016_Notre Dame de Vie]
[]
[]
[Actualités_Les Saintes Maries2016_Festo Vierginenco]
[Actualités_Tarascon2016_Sainte-Marthe]
[Actualités_Tarascon2016_Sainte-Marthe]
[Actualités_Simiane2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Simiane2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Chateaurenard2016_la Saint-Eloi]
[Actualités_Chateaurenard2016_la Saint-Eloi]
[]
[]
[]
[Accueil]
[]
[]
[]
[Aix Arles-Provence2013-14]
[Actualites]
[Reportages_villes de France]
[Pelerinages_13_Carreto-lesvilles]
[Pelerinages_13_Carreto-lesdates]
[Pelerinages_13_Villes]
[Pelerinages_13_Dates]
[Pelerinages_13_Saints]
[Aix Arles-Provence2013-14]
[AIX_Notre-Dame de la Seds]
[Les Saintes Maries]
[Marseille_ND de la Garde]
[Marseille_Sacre-Coeur]
[Apt_Sainte Anne]
[Cotignac_sanctuaire marial]
[Faucon_Saint Jean de Matha]
[Le Beaucet_Saint Gens]
[Le Laus_sanctuaire marial]
[St Maximin-la Ste Baume]
[La Salette_sanctuaire marial]
[Ile-Bouchard_Notre-Dame]
[Lourdes_Notre-Dame]
[St Laurent_Louis-Marie de Montfort]
[Service des Pèlerinages]
[Liens]
[Contact]

4 - Les images en PDF

l'Abbaye Saint-Pierre-des-Canons

www.dominicaines-aurons.org

Les autres sites du webmaster :


l'Unité Pastorale Roquepertuse

www.roqpertuse.org

1 - Démarrer la video avec les commandes sur l'écran

2 - ARRETER la vidéo avant de revenir à la page

AIGUES-MORTES / Les remparts, achevés vers l'an 1300 par la volonté de Philippe le Bel, petit-fils de Louis IX, se déroulent sur 1634 m. flanqués de 20 tours. La Tour de la Reine sur le côté Est (ci-dessus) est ainsi nommée depuis l’entrée d’Anne d’Autriche accompagnant Louis XIII en 1622.

AIGUES-MORTES _ En juillet 1948, accompagné de sa femme Marguerite de Provence, de ses deux frères Robert d’Artois et Charles d’Anjou, le Roi vient s’installer à Aigues-Mortes parmi les troupes croisées, à l'approche du départ pour la  VIIe Croisade en Terre Sainte :  Louis IX avait fait le voeu de libérer le tombeau du Christ.

LOUIS IX, ROI DE FRANCE / Les rues de la ville sont pavoisées, comme en 1248... Dès les premiers Capétiens directs, le lys est présent dans la symbolique royale : depuis Louis VII (1120-1180), les Fleurs de Lys représentent les armes de France, "d'azur semé de lys d'or ou d'azur à trois lys d'or ", une évocation spitituelle du ciel des élus...

PORTE DE LA GARDETTE  /  C'est la porte principale de la ville, sur le front Nord, par laquelle le cortège royal arrivera.

Dans la fraîcheur matinale, le marché médiéval se met en place.

LE MARCHE MEDIEVAL /  Sur la place Anatole France, qui s'étend le long des remparts en direction de la place du Château, les échoppes et les tavernes s'ouvrent peu à peu, sous l'oeil intéressé d'un bourgeois de 1248... en attendant d'être envahis par la foule des visiteurs.

ARRIVEE DU ROI  /  Porte de la Gardette, vue de l'extérieur, les curieux se massent derrière les barrières, on aperçoit déjà les chevaliers de la compagnie médiévale Les Blancs Manteaux, avec arbalestriers.

ARRIVEE DU ROI  /  Les trompettes du "Gruppo Storico e Sbandieratori Citta di Castiglion Fiorentino" résonnent, et l'écuyer du Roi, portant les couleurs du Roi et son heaume s'est mis en place pour la cérémonbie de la remise des clés de la ville au seigneur Roi.

ARRIVEE DU ROI  /  Les trompettes du "Gruppo Storico e Sbandieratori Citta di Castiglion Fiorentino" résonnent, et l'écuyer du Roi, portant les couleurs du Roi et son heaume s'est mis en place pour la cérémonbie de la remise des clés de la ville au seigneur Roi.

  

ARRIVEE DU ROI /  Les roulements de tambour annoncent l'approche du cortège royal.  Le Roi Louis IX et son épouse, Marguerite de Provence, fille de Raimond Bérenger IV, comte de Provence et de Forcalquier (de la Maison de Barcelone) sera suivi de ses frères, Robert Ier, comte d'Artois et son épouse Mathilde, fille d'Henri II, Duc de Brabant et de Marie de Hohenstaufen, et Charles d'Anjou (le dernier fils de Louis VIII et de Blanche de Castille), Roi de Naples et de Sicile, devenu comte de Provence par son mariage avec Béatrice, également fille de Raimond Bérenger IV.

On rapppelle que les deux autres filles de Raimond Bérenger sont aussi devenues reines : Eléonore a épousé Henri III d'angletrerre et Sancie, Richard Ier du Saint-Empire.

ARRIVEE DU ROI  /  Les clés de la ville vont être remises au Roi ; à la demande de Louis IX, les Bénédictins de l'abbaye de Psalmody avaient acceptent d’échanger le territoire d’Aigues-Mortes, recevant en contrepartie une importante somme d’argent et de vastes terres arables appartenant à la couronne dans la région de Sommières.

ARRIVEE DU ROI  /  Le Roi Louis et la Reine, Marguerite de Provence, précédés de l'escorte royale.

ARRIVEE DU ROI /  Les portes ont été ouvertes après la remise solennelle des clés de la ville, le cortège royal maintenant va remonter toute la grand'rue jusqu'à l'église Notre-Dame des Sablons pour la célébration ecucharistique, présidée par Mgr PLanet, évêque de Carcassonne, en présence de Mgr Wattebled, évêque de Nïmes.

CORTEGE ROYAL /  Les mélodies médiévale enveloppent naturellement l'ensemble du cortège, tambour et autres percussions, flûte, hautnbois, sacqueboute (ancêtre du trombonne).... et l'inévitable cabreto, une petite cornemuse provençale en peau de chèvre, multicentenaire et populaire à l'époque des troubadours.

CORTEGE ROYAL /  Après la famille royale et les membres de la Cour, viennent divers groupes de chevaliers, hommes d'armes et autres mercenaires, compagnies de danse et musique médiévales, et enfin les gens costumés, qui en bourgeois, qui en paysan ...

CORTEGE ROYAL /  Arrivée en vue de l'église Notre-Dame des Sablons ...

  

CORTEGE ROYAL / Passage des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, plus connu sous le nom d’Ordre de Malte. Son berceau est l’église Sainte-Marie-Latine à Jérusalem, bâtie en 1048, ainsi que le monastère et l’hôpital édifiés sous ses murs, à l’intention des chrétiens résidant dans la Ville Sainte. Les chevaliers Hospitaliers portaient une soubreveste rouge ou noire, à la croix latine blanche.

EGLISE NOTRE-DAME DES SABLONS /  C'est Notre-Dame de Lourdes qui est représentée ici, non loin de la statue dorée de saint Louis :  au centre, la statue de procession du saint Roi, une effigie stylisée qui a fait une entrée solennelle dans l'église, portée par des Pénitents Aigues-Mortais.

EGLISE NOTRE-DAME DES SABLONS /  Témoin de l'embarquement de Louis IX pour les Croisades, cette église de style gothique est édifiée sous le règne de Louis IX, une époque où  les grandes cathédrales sont en construction

ou à peine achevées : Chartres, Amiens, Reims, Rouen, Beauvais, Auxerre ou encore Notre-Dame de Paris.

MESSE DE LA SAINT-LOUIS /  Mgr Plantet, évêque de Carcassonne - autre ville fortifiée, mais retouchée au XIXe s. par Viollet le Duc - préside la cérémonie, Mgr Wattebled, évêque de Nîmes est également présent.

MESSE DE LA SAINT-LOUIS / Le Père Pierre Lombard, curé d'Aigues-Mortes (au centre), s'assure du bon déroulement de la cérémonie ; à droite, Mgr Wattebled.

MESSE DE LA SAINT-LOUIS /  Avant le début de la cérémonie, le Roi semble considérer avec amusement sa propre représentation en bois... plutôt émaciée, la Reine en est tout sourire.

MESSE DE LA SAINT-LOUIS /  Moment sacré de l'Elévation de l'ostie, après sa consécration.

MESSE DE LA SAINT-LOUIS /  Fin de la cérémonie, le Père Lombard remercie chaleureusement Mgr Planet et Mgr Wattebled pour leur participation à la célébration du 8e centenaire de la naissance de saint Louis.

MESSE DE LA SAINT-LOUIS /  Bénédiction de l'assemblée des fidèles par Mgr Planet, le Roi et la Reine ont revêtu leur manteau azur.

MESSE DE LA SAINT-LOUIS /  L'animation musicale était assurée par la chorale paroissiale, avec la participation remarquée de Thierry Cavagna, baryton, et de l'Azzociazone Artistica et Musica  Dinamica de Bergamo,

dirigée par Elisa Fumagalli.

MESSE DE LA SAINT-LOUIS /  Les jeunes choristes de l'Azzociazone Artistica et Musica  Dinamica de Bergamo,

sont dirigées par Elisa Fumagalli.

  

MESSE DE LA SAINT-LOUIS /  A l'issue de la cérémonie, les deux prélats eurent la bonne surprise d'un cadeau, qu'ils prirent plaisir à déballer ... dans la bonne humeur générale.

TOUR DE CONSTANCE _ La « Grosse Forte Tour » est construite en 1242 pour protéger le port et la cité. Elle est l’unique élément défensif d’Aigues-Mortes. Un pont dormant relie le châtelet à la tour qui est ceinte à l’origine d’un fossé annulaire. En 1249, on parle de la Tour du Roi. En 1254 au retour de la septième croisade, elle est terminée.

TOUR DE CONSTANCE _ Rez-de-chaussée : la Salle des gardes, 10 m de diamètre et 12 m de haut. Au-dessus de la porte et dans l’épaisseur des murs est intégré un mécanisme du fonctionnement des herses. Elle est dotée d’un placard, d’un four à pain, d’un puits d’eau potable et d’une statue de St Louis. L’escalier en spirale sert d’accès à l’étage. La base de la citerne d’eau descend depuis le toit pour récupérer l’eau de pluie. La voûte a 12 artères aux branches d’ogive. La clé de voûte donne une ouverture sur la Salle des Chevaliers à l'étage supérieur.

TOUR DE CONSTANCE _ Premier étage : la Salle des Chevaliers présenteles mêmes volumes et la même architecture que celle du bas. Les fenêtres sont si longues qu’elles descendent au-dessous du plancher. L’accès à cette salle est précédé d’un vestibule voûté qui a servi d’oratoire à Louis IX _  VOIR  la Tour de Constance

COUR DU GOUVERNEUR /  La famille royale, regroupée autour de Louis IX, pose pour la postérité, celle du XXIe siècle par exemple.

COUR DU GOUVERNEUR /  Il y a quelque chose d'émouvant à considérer que les figurants reproduisent une scène similaire à celle qui eut lieu ici-même, en 1248, il y a 764 ans précisément.

  

COUR DU GOUVERNEUR / On a beaucoup remarqué cet évêque, une éminence proche de la famille royale et plus vraie que nature ...

COUR DU GOUVERNEUR /  Début de la cérémonie protocolaire, avec les deux vrais-faux prélats en arrière-plan, qui a l'oreille attentive de nos deux (vrais) évêques, Mgr Planet et Mgr Wattebled (à droite).

COUR DU GOUVERNEUR /  Vient ensuite l'allocution de M. Pierre Mauméjean, Maire d'Aigues-Mortes, qui remercie tous les bénévoles et autres contributeurs au succès de cette fête, qui se termine le soir-même par l'Embarquement pour la Croisade - rempart Sud, et un spectacle pyrotechnique.

COUR DU GOUVERNEUR /  M. le Maire ne manque pas de rappeler les qualités exemplaires de Louis IX - fondateur et bienfaiteur de la ville - des qualités que le citoyen ordinaire aurait grand peine à identifier chez la plupart des princes de ce monde... justice, humilité, sagesse, défense de ses sujets, respect de la parole donée, probité, etc.

COUR DU GOUVERNEUR /  On a aussi beaucoup remarqué ces étranges personnages tout de rouge vêtus et omniprésents...

COUR DU GOUVERNEUR /  Ce sont les membres du Docte College des Consuls de Nîmes : l’histoire des Consuls de Nîmes apparaît en 1124, ils sont indépendants des comtes de Toulouse et leurs privilèges seront confirmés en 1145, puis de façon régulière par presque tous les rois de France. Aujourd'hui, l'association fait revivre les meilleures traditions avec des animations festives, gastronomiques et même sociales.

COUR DU GOUVERNEUR /  Le Logis du Gouverneur a été construit au XVIe siècle sur l’emplacement de l’ancienne maison du roi ou «vieux château» qu’habitaient  les gouverneurs lorsqu’ils résidaient à Aigues-Mortes. La Cour du Gouverneur, dominée par la haute silhouette de la Tour de Constance est un lieu majestueux, riche de huit siècles d'Histoire.

COUR DU GOUVERNEUR /  Le moment de l'apéritif est le bienvenu, il fait chaud et grand soif en cette fin du mois d'août provençal.

COUR DU GOUVERNEUR /  Avec un peu d'imagination, le visiteur se sent transporté au siècle de saint Louis, tant les personnes costumées sont présentes.

COUR DU GOUVERNEUR /  Ci-dessus, deux évêques, le vrai à gauche, le faux, à droite... Mgr Planet semble ravi de rencontrer un collègue d'il y a 800 ans... en fait, les habits sacerdotaux ont peu évolué dans le temps.

COUR DU GOUVERNEUR /  Le Roi et la Reine se désaltèrent, pendant que notre évêque conseille, ou recueille les confessions de gentes dames ?

COUR DU GOUVERNEUR /  Le buffet est copieux et arrosé de Listel gris de gris, le célèbre vin des sables.

COUR DU GOUVERNEUR /  Les gardes du Roi sont sur le qui-vive... y avait-il des terroristes en 1248 ? Sans doute pas, le concept est plus récent, mais des régicides, il y en a toujours eu.

COUR DU GOUVERNEUR /  La comtesse d'Artois et la comtesse d'Anjou, belle-soeurs du Roi, devisent sagement à l'ombre ... et nous font le cadeau d'un beau sourire.

COUR DU GOUVERNEUR /  Pas de réjouissances médiévales sans les musiciens joueurs de cabreto, de hautbois, de tambours... et autres vielles à roue.

COUR DU GOUVERNEUR /  Notre deuxième évêque du XIIIe siècle est en grande discussion, lui aussi...

COUR DU GOUVERNEUR /  Les membres des confréries de Pénitents d'Aigues-Mortes sont très présents dans l'organisaion de la fête. Les deux chapelles, celle des Pénitents Gris (fondation en 1400)  et celle des Pénitents Blancs (construction en 1668) étaient ouvertes pour visite pendant la durée de la Saint-Louis.

COUR DU GOUVERNEUR /  On devine le départ vers l'Orient "compliqué"... la VIIe croisade est un échec complet, les croisés sont écrasés à Fariskur en 1250, le roi est fait prisonnier puis libéré contre une énorme rançon, il rentre à Paris en 1254.  Saint Louis meurt à Tunis en 1270, lors de la VIIIe croisade.

 

 

 

 

 

 

  

 

1        L'arrivée du Roi

       →  Porte de la Gardette


2        Messe en l'honneur de St Louis

       →  en l'église Notre-Dame des Sablons


3        Fin de la cérémonie, chants

       →  et remerciements


4        Cérémonie protocolaire

       →  Cour du Gouverneur


5        Animations médiévales

       →  sous les remparts


  

Facebook

Linkedin

Tweeter

Google +

Partagez cette page sur vos réseaux

nom*


Email*

VOIR  la sélection ci-dessous

Aigues-Mortes fête son fondateur et bienfaiteur, saint Louis, Roi de France, chaque année lors de l'anniversaire de sa naissance. Pour ce 8e centenaire, la célébration était à la hauteur de l'évènement. Louis IX est sans aucun doute le Roi de France le plus respecté de notre histoire, au centre d'un siècle illuminé par ses vertus exemplaires : les souverains de tout le continent venaient lui demander conseil ou arbitrage, tant sa réputation de justice était grande.

Des idéologues veulent obscurcir un Moyen Age lumineux pour mieux vanter les mérites d'un prétendu "siècle des Lumières": ils font au saint Roi un procès ignominieux, en travestissant la vérité historique. St Louis, patron de la France, du diocèse aux armées françaises et de celui de Versailles fut vénéré dès sa mort, des miracles se multipliant sur le lieu de sa sépulture à Saint-Denis.

3 - Les photos

2 - Les vidéos

1 - Dimanche 24 août 2014 _ 8e centenaire de la naissance du Roi

Les Pèlerinages de Provence

Diocèse

d'Aix-en-Provence

et d'Arles

Direction diocésaine des Pèlerinages


7 cours de la Trinité

13625 Aix en Provence Cedex 1

  

       AIGUES-MORTES _ La Fête de St Louis

JavaScript code/Saint du jour